Asambleas Ciudadanos


 

l'Assemblée de citoyens en Océanie

 

 

Assemblée pour une gestion responsable de l’eau : Aotearoa-Nouvelle Zélande 2009

Traductions : English . français . Español


RESPONSE et Waterscape organisent du 4 au 7 novembre 2009 une Assemblée sur la gestion du captage de l’eau. Il s’agira d’étudier, aussi bien localement qu’à l’échelle mondiale, les divers moyens (culturel, historique, scientifique, économique, technologique et artistique) d’aborder et de gérer les rivières et les cours d’eau. Connaître l’eau, c’est comprendre les rivières dans leur globalité et de les considérer comme les artères de la Terre. Cette rencontre vise donc à contribuer à la réflexion sur la sauvegarde des cours d’eau.


CONTEXTE


L’assemblée est pour nous l’occasion d’explorer des problématiques à l’échelle locale et globale et de travailler en adéquation avec les mouvements internationaux afin de définir une politique collective de gestion responsable de l’eau. L’objectif principal de cette rencontre est de déterminer une stratégie de sauvegarde de l’eau et des rivières, puis d’établir un plan d’action et d’en assurer le suivi. Nous espérons ainsi contribuer aux efforts menés dans le combat contre la dégénérescence des cours d’eau qui s’opère à l’échelle planétaire.


Ce rassemblement fait partie d’un processus international conduit par les Assemblées de Citoyens dans plusieurs parties du monde (Méditerranée, partie sud de l’Amérique Latine, Asie, région du Sahel Sahara, Europe, Océanie, etc.). L’« Assemblée pour une gestion responsable de l’eau » de Nouvelle-Zélande mènera à l’Assemblée de citoyens d’Océanie de 2010 qui a pour fil directeur « De quelle Océanie le monde a-t-il besoin ? ». La Fondation Charles Léopold Mayer, une fondation indépendante suisse basée à Paris, soutient cette démarche.


L’assemblée de 2009 doit se concentrer sur la gouvernance et sur notre responsabilité environnementale à l’échelle internationale afin d’apporter une innovation aux systèmes d’intégration, une collaboration intersectorielle ainsi qu’un dialogue interdisciplinaire. Dans le Pacifique, nous travaillons avec une approche indigène et avec un intérêt manifeste pour la gestion holistique des écosystèmes aquatiques. L’« Assemblée pour une gestion responsable de l’eau » fera partie intégrante d’un programme régional sur notre responsabilité à l’égard de l’équilibre de tels écosystèmes.


Sur Terre, l’eau, qui traverse et échange avec une multitude d’écosystèmes, est source de vie. Des rivières saines sont indispensables à l’équilibre de notre planète et la qualité de l’eau est un indicateur concret et révélateur de la santé et de la productivité d’un milieu. Les rivières sont très sensibles et réactives à tout changement ; elles reflètent donc parfaitement les impacts de notre mode de vie sur l’environnement naturel.


PRÉPARATION


Nous souhaitons engager le dialogue en respectant les différences d’opinions et partager notre intérêt commun pour l’avenir de l’eau. Nous proposerons lors de ce séminaire, qui accueillera une trentaine de personnes, une excursion le long d’une rivière dans la région d’Otaki. Nous y étudieront le système de captage de l’eau et nous souhaitons étendre l’analyse à la Nouvelle-Zélande dans son intégralité, à la région Pacifique et considérer la question au niveau planétaire.


Démarches :


  • Des formulaires regroupant les cinq questions figurant ci-dessous seront rédigés et soumis aux participants. Ces derniers seront invités, avant le séminaire, à proposer de nouvelles questions et à soulever des problématiques relatives aux thèmes évoqués.
  • Des films ou Dvds, comprenant les travaux et contributions des participants, seront présentés et viendront agrémenter les discussions.
  • Un planning complet sera élaboré afin de concrétiser et de mener à bien les propositions et actions adoptées pendant le séminaire.

PARTICIPANTS & ACTIVITÉS


Les professionnels et les experts seront invités à préparer des supports afin d’organiser et d’animer les débats. Les domaines d’expertise comprennent la gouvernance, la collaboration intersectorielle, l’écologie des rivières, l’ingénierie, la science, la culture indigène, les politiques de développement, l’éthique, la création littéraire, les lois environnementales et l’histoire de la vie et de la Terre. Les personnes qui participeront à l’assemblée appartiennent également à ces sphères socioprofessionnelles. L’assemblée est promue via un réseau d’organisations sensibles à notre cause et certaines personnes y seront personnellement conviées.


Une séance sera consacrée à chaque question et des sessions entières seront dédiées à la mise en œuvre de plans d’actions. Les conclusions de l’assemblée seront recueillies et regroupées dans une publication dont la forme reste à déterminer.


  • Qu’est-ce qu’une gouvernance responsable de la gestion holistique des écosystèmes aquatiques ?
  • Quels accords institutionnels et culturels viennent participer à la salubrité de l’eau et à la santé des hommes ?
  • Comment reconnaît-on et mesure-t-on la salubrité d’une rivière ?
  • Comment peut-on inclure les dynamiques naturelles dans le processus de gestion ?
  • Comment le RMA (Resource Management Act) et le LGA (Local Government Act) viennent-ils, d’une part, aider et, d’autre part, entraver la gestion holistique ?

Voici donc un aperçu de notre programme pour l’assemblée. Nous demandons aux participants de commencer à préparer les réponses aux questions posées et nous allons bientôt leur soumettre le programme détaillé du séminaire.




 

 

Haut

 

 

 


Assemblée du Pacifique à Whakatane

     
 



Warning: touch() [function.touch]: Utime failed: Operation not permitted in /var/www/asambleas-ciudadanos.net/web/ecrire/inc/genie.php on line 82